Alain Deneault: Les multinationales et le jeu des frontières

alain-deneault-e1366162453636

Conférence Alain Deneault: « Les multinationales et le jeu des frontières »

 Jeudi 3 mars, 16h30-18h30, salle G203 (Université Grenoble Alpes, Bâtiment Stendhal)

 Résumé : Comme leur nom l’indique, les «multi-nationales» sont par définition des entreprises transfrontalières existant sous la formes de multiples filiales et entités dans différents pays du monde. Elles surplombent les frontières au point de savoir en jouer ou les déjouer. Dans les paradis fiscaux et autres législations de complaisance, en particulier, elles ont su délocaliser facticement leurs opérations et leurs actifs  de façon à profiter de régimes de lois ultra-permissifs, tout en établissant auprès des États traditionnels et d’États coloniaux un rapport de force tel qu’elles apparaissent par moment comme des puissances politiques en tant que telles. C’est ce rapport à la frontière que l’essor des multinationales et leur recours aux «paradis fiscaux» nous contraint de repenser.

Bio: Auteur de Offshore, Paradis fiscaux et souveraineté criminelle (Éditions La Fabrique, 2010) et de Paradis fiscaux: La filière canadienne (Éditions Écosociété, 2014), Alain Deneault est Docteur en philosophie de l’Université de Paris-VIII et chercheur au Réseau Justice fiscale (Québec/Canada). Il travaille tout particulièrement sur la manière dont le système législatif et financier du Canada permet aux entreprises minières qui y sont enregistrées de mettre en œuvre des pratiques controversées en Afrique, en Amérique latine et en Europe de l’Est.

Alain Deneault est invité de l’UFR de Langues pendant tout le mois de mars.

Ce séminaire, proposé dans le cadre des activités de l’ILCEA4 (axe « migrations et frontières »), est ouvert à tous dans la limite des places disponibles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *