LES CONFERENCES DU CECG: LES SABLES BITUMINEUX DU CANADA (7 AVRIL 2014)

Sables SUNCOR

LES SABLES BITUMINEUX, OU « L’OR NOIR DU CANADA » :

ENTRE MANNE ÉCONOMIQUE ET CATASTROPHE ÉCOLOGIQUE

CONFERENCE DU CENTRE D’ETUDES CANADIENNES DE GRENOBLE,

LE LUNDI 7 AVRIL 2014 A 18h

MAISON DES ASSOCIATIONS DE GRENOBLE

(6 rue Berthe de Boissieux, 38000 GRENOBLE)

Les sables bitumineux sont un mélange de sable, d’argile, d’eau et de bitume qui, après extraction, donnent un pétrole qualifié de « non conventionnel » car plus coûteux et plus difficile à exploiter que le pétrole provenant de puits traditionnels.

L’évolution des technologies mais surtout l’envolée des prix du pétrole et la raréfaction des sources d’énergie fossiles rendent aujourd’hui possible l’exploitation de ces sables bitumineux que l’on trouve en abondance au Canada, en particulier dans la province de l’Alberta, qui produit aujourd’hui environ 2,5 millions de barils de pétrole brut par jour.

Si cette exploitation représente une formidable opportunité pour le Canada qui échappe ainsi à la crise économique mondiale, les conséquences sur l’environnement au sens large – y compris les peuples autochtones de la région – sont inégalées.

Sandrine Tolazzi, enseignant-chercheur en civilisation canadienne et directrice du Centre d’Etudes Canadiennes de Grenoble, propose un regard sur les enjeux de ce développement des sables bitumineux canadiens qui pourrait bien transformer de manière radicale l’image traditionnelle d’un Canada soucieux de l’environnement.

ENTREE AVEC PARTICIPATION LIBRE AU PROFIT DU CENTRE D’ETUDES CANADIENNES DE GRENOBLE.

Contact: sandrine.tolazzi@u-grenoble3.fr

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *